Christine et l’humour

boutin

Aujourd’hui on nage en pleine science-fiction. Qui aurait en effet pensé qu’une photo de Christine Boutin pourrait être mise en avant sur un blog dédié principalement à la beauté? Sache que tout est possible de nos jours, ami lecteur!

Car en ce joli mois d’octobre, mois qui célèbre la lutte contre le cancer du sein, je ne peux m’empêcher de me rappeler des propos qu’elle avait tweetés en 2013, à l’annonce de la double mastectomie préventive d’Angelina Jolie. Notre Christine, sans doute outrée par la virilité bien connue de l’actrice comparée à sa féminité à elle, s’était moquée en ironisant sur le fait que cette opération lui ferait ressembler à un homme [extrait : « pour ressembler aux hommes ? Rire ! si ce n’était triste à pleurer! »].

J’avais à l’époque bondi de ma chaise en lisant de telles inepties. Profondément blessée, j’avais immédiatement dégainé mon clavier pour lui écrire cette petite missive :


« Madame Boutin, j’ai 33 ans et il y a deux ans, j’ai eu un cancer du sein et dû subir un traitement très lourd, incluant mastectomie, chimiothérapie, radiothérapie, et hormonothérapie.

Mon conjoint, avec lequel j’étais depuis dix ans, m’a quittée à la fin des traitements, après m’avoir notamment dit que lorsqu’il me voyait, je lui faisais penser à un homme.

Je vous laisse donc imaginer quelle fut ma stupéfaction ainsi que ma douleur d’entendre une femme respectable, chrétienne et pratiquante, à l’opposé d’une bimbo écervelée de téléréalité, reprendre ces propos injustes et ignobles.

Vos explications récentes n’ont en rien dissipé cette incompréhension. Vous parlez d’une médecine « de riches » – pourtant, le traitement d’un cancer déclaré est bien plus lourd et donc plus onéreux qu’un simple test suivi d’une mastectomie préventive.

Vous parlez du problème éthique que pose la « médecine prédictive », mais croyez-vous sincèrement qu’une mère de famille puisse se permettre d’attendre que la maladie se déclare (quasiment 90% de « chances » de la développer, autrement dit une certitude !) et donc risquer de faire des orphelins, quand tout ceci était largement évitable ?

Seriez-vous si obtuse pour confondre des combats d’ordre religieux – la détection de la trisomie 21 et d’autres malformations génétiques pouvant conduire des femmes à choisir d’avorter – avec les chances de survie qu’offre un test de détection d’un éventuel cancer ?

Faut-il donc sagement patienter et laisser le cancer gagner du terrain, sachant que même soigné rapidement, il peut engendrer de graves séquelles? Mon cancer, même rapidement pris en charge, m’a handicapée à vie car il a fallu me retirer toute la chaîne ganglionnaire du bras gauche.

Vous abordez le problème des prothèses PIP, mais n’avez-vous donc pas conscience que cela est totalement hors sujet ? La maladie et sa reconstruction sont d’ailleurs deux sujets totalement différents. Mais même si on souhaite les lier, comme vous le faites, je pense, contrairement à vous, que cette couverture médiatique sera plus utile qu’un silence complet sur la qualité des prothèses.

Enfin, vous parlez de « cette médiatisation outrancière qui est une violence faite à toutes les femmes qui, à la suite d’un cancer ont dû subir l’ablation d’un sein ». En tant qu’amazone et parlant au nom de mes semblables, laissez-nous seules juges de la prétendue violence que vous évoquez.

Personnellement, j’applaudis des deux mains, et je suis très émue que cette actrice rende publique sa « mutilation » : elle apporte ainsi sa contribution au changement de mentalité des gens.

La pire violence est en effet dans les yeux de ceux qui voient en ces femmes mutilées des hommes et/ou des monstres. La pire violence est donc dans les propos que vous avez tenus. »


Cette lettre a été publiée sur Rue 89 et citée sur le site du Professeur Maurice Mimoun. Elle est bien évidemment restée sans réponse mais l’écrire était une nécessité.

Envie de réagir?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s